Now Reading
Étudiant à Sciences Po et plus jeune maire de France

Étudiant à Sciences Po et plus jeune maire de France

Hugo Biolley est le plus jeune maire de France.

Hugo Biolley est un jeune Ardéchois qui étudie à Sciences Politiques de Grenoble. Il serait un étudiant comme les autres s’il n’était pas, à 19 ans, le plus jeune maire de France. Dans sa commune de 450 habitants, le jeune homme doit poursuivre ses études en parallèle de sa fonction. Comment s’y prend-il ?

Pour lui, « tout n’est qu’une question d’organisation ».

Elu aux élections municipales de 2020 à Vinzieux, en Ardèche, Hugo Biolley n’a que 19 ans. Et pourtant, de lourdes responsabilités pèsent déjà sur ses épaules. Être le plus jeune maire de France n’a rien de facile, et il doit en plus jongler entre sa fonction et ses études à Sciences Politiques de Grenoble. Mais pour lui, « tout n’est qu’une question d’organisation ». En effet, il rappelle que beaucoup de maires ont aussi un travail en parallèle de leur fonction.

De plus, ses études lui offrent une « flexibilité » qu’il n’aurait peut-être pas en tant que salarié. Enfin, depuis sa commune de 450 habitants, Hugo a dû comme tous les étudiants, s’adapter à la réalité pas toujours évidente de l’enseignement à distance. Mais les cours à distance ont paradoxalement facilité les choses, puisque il n’avait plus à faire en 2020 les déplacements entre Grenoble et Vinzieux.

Des études pour la théorie, et la pratique du terrain 

Le jeune homme confirme qu’être étudiant à Sciences Po l’aident sur les parties les plus théoriques en tant que plus jeune maire de France, en particulier sur des thèmes administratifs et réglementaires. « Mais moi, j’ai la pratique du terrain en plus, ce qui me permet d’avancer beaucoup plus vite sur certaines choses ! « , ajoute-t-il. « En réalité, mes études et ma fonction sont donc très complémentaires« , conclut Hugo Biolley.

See Also
Pour Samuel Soulier, adjoint à la mairie de 6e arrondissement de Lyon, l'engagement des jeunes dans la politique locale est primordial.

Son emploi du temps d’étudiant très chargé ne l’empêche pas d’avoir des initiatives et de prendre du temps pour trouver des solutions afin de dynamiser son village, au contraire. Un temps passé sur le terrain et des idées saluées par les habitants, comme Corinne, qui habite Vinzieux depuis toujours. Selon elle, « l’important, c’est avant tout d’avoir un maire… car au vu de l’actualité, plus le temps passe, moins il y en a ! Et s’il prend de son temps pour apporter de nouvelles idées, c’est encore mieux« . Le maire a déjà lancé l’opération Rest’à la maison, dont l’habitante nous explique le concept.

Auteur

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top