Now Reading
Comment séduire les jeunes : L’appel d’offres des religions

Comment séduire les jeunes : L’appel d’offres des religions

Un jeune homme répond au téléphone dans un parc.

Dans un pays toujours plus laïque, la religion voit sa place dans la société se réduire. Et si cette nouvelle génération s’appropriait une nouvelle manière de vivre la religion. Plus libre, plus individuelle. 

Allons-nous encore à la messe ? Faisons-nous encore cinq prières par jour ? Pour une très grande majorité des jeunes, la religion ne fait plus rêver. 64 % des 18-29 ans déclarent « ne pas avoir de religion ». Un chiffre qui ne prend pas en compte ces jeunes à l’héritage religieux familial qui portent un intérêt à la foi, très relatif. Peut-on parler d’un désamour franc et massif ? Pas vraiment. Selon une étude de l’Université de Tübingen en Allemagne, les jeunes ne veulent plus être religieux mais accordent une place très importante à la foi. C’est le cas de Jen Rouquette. Après cinq années de catéchisme au collège, le Parisien s’est progressivement éloigné de la religion chrétienne. Pourtant, sa foi n’a jamais disparu. « Aujourd’hui je prie très rarement. Ma foi ne se limite pas à ma chrétienté. Le plus important pour moi est l’apport spirituel et intellectuel que m’offre la religion. »

Retrouver en plus sur notre Instagram

Et si la religion s’était pliée au diktat du libéralisme, là où le sacré, ce Saint-Graal inestimable aurait perdu sa valeur.

L’opposition entre libéralisme et religion

La société actuelle est en plein mouvement où la santé a un prix, où la vie se marchande. Comment imaginer une seconde que la religion ne soit pas impactée par le libéralisme. Jean-Louis Schlegel, philosophe spécialisé dans la religion porte un regard critique sur cette mutation. Pour cet intellectuel, « ce basculement de la religion vers une forme de consommation est dommageable. Pour prendre l’exemple de ce jeune (Jen), il ne doit pas perdre le côté inaccessible de la foi. La différence entre le sacré et les biens tend à disparaître, ce qui est dangereux car c’est ce qui fait toute l’essence de la spiritualité. » 

Si Jen a décidé d’exploiter uniquement les vertus du christianisme en s’affranchissant des contraintes, ce n’est pas le cas de tous les croyants. 

Nina Lemercier est devenue musulmane. Convertie depuis environ cinq ans, la jeune nantaise « garde sa part de liberté individuelle ». À une période de ma vie, j’ai voulu reprendre une part d’indépendance vis à vis de la religion. Je suis vite revenue à l’Islam car je me sens tout simplement mieux avec ».

See Also
etudiant service civique

Si Jean-Louis Schlegel oppose le libéralisme et la religion, il « réfute toute défaite de la religion au profit de cette société de consommation. Évidemment que notre société est régie par ce système libéral de consumérisme mais je pense que ce n’est qu’éphémère. » 

Un engouement spirituel qui tend vers la religion ?

20 % des jeunes français qui se déclarent sans religion, ont déjà prié. Ce retour vers une forme de spiritualité qui exclut la religion, témoigne de la volonté de la jeune génération d’être indépendante. Une indépendance qui l’exclut également de tous les rituels religieux. « La beauté de la foi se trouve également dans les messes, les prêches ou les mariages. Il ne faut pas oublier que la religion est avant tout rythmée par la vie en communauté et les émotions qu’elle peut générer », résume Jean-Louis Schlegel. Jen vit une foi très intellectualisée pourtant lorsqu’il raconte ses pèlerinages ou ses prières dans les églises, on sent chez le jeune homme de 20 ans, une lumière briller. Nina est fière d’avoir trouvé une famille en se convertissant à l’Islam. Comme pour ces deux jeunes croyants, la religion fait partie du domaine de l’intime. Un engagement, un choix, un parcours qui ne se conjugue qu’à une seule personne. JE.

Auteur

View Comment (1)
  • « Le 21ième siècle sera spirituel ou ne sera pas » (Malraux)
    Cette génération saura peut-être accepter et vivre la différence entre spiritualité et religion…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top